Dispositif homme mort train : un pilier de la sécurité des transports

Prendre le train est un acte banal pour la majorité des gens. Le faible nombre d’accidents le classe même parmi les moyens les plus sûrs du monde. Des chiffres qui ne doivent pas faire oublier que le poste de conducteur est particulièrement exposé, puisqu’il s’agit d’un travailleur isolé. Découvrez l’ingénieux système mis en place pour éviter qu’un simple malaise ne se transforme en scénario catastrophe.

dispositif homme mort train

Qu’est-ce qu’un dispositif homme mort ?

Pour bien comprendre l’intérêt d’un dispositif homme mort dans le train, il faut commencer par se pencher sur ce dont il s’agit exactement. Un dispositif homme mort est avant tout destiné à la protection des travailleurs isolés, qui sont exposés à des risques supplémentaires par rapport aux employés opérant en équipe.

En cas de chute, d’agression, ou de malaise, impossible pour eux de donner l’alerte, ou de stopper l’éventuelle machine qu’ils utilisent. Le dispositif homme mort va donc s’en charger à leur place. Selon le cas, il va envoyer une alerte comprenant la localisation de la victime, ou freiner l’engin qu’elle conduit pour éviter tout accident supplémentaire.

Conducteur de train, un poste à risque

On ne s’en rend pas forcément compte, mais la responsabilité qui pèse sur les épaules d’un conducteur de train est lourde. Seul en cabine, il a la charge des passagers embarqués. En cas de défaillance de sa part, le fait que les wagons poursuivent leur course sans contrôle serait dramatique. La vigilance de ces professionnels du rail est mise à rude épreuve. La monotonie de leur tâche et le paysage qui défile devant eux peuvent favoriser la somnolence.

Il est donc important que le dispositif homme mort du train joue le rôle de garde-fou. Grâce à lui, le conducteur peut désormais exercer seul, alors qu’il devait systématiquement être accompagné avant l’intégration de cet organe de protection. 

Comment fonctionne un dispositif homme mort pour le train ?

Les dispositifs homme mort des trains, aussi appelés pédale homme mort, tirent ce surnom de l’époque où il s’agissait d’une pédale sur laquelle le conducteur devait appuyer en permanence. Aujourd’hui, l’informatique s’est invitée dans la danse. Le système de protection actuel prend la forme d’une tâche à effectuer à intervalle régulier, le plus souvent appuyer sur un bouton.

En cas de manquement, une alarme se déclenche en premier lieu. Si rien n’est fait, le freinage d’urgence s’enclenche alors et le train s’immobilise. De cette façon, l’attention du travailleur est toujours maintenue et la sécurité de tout le monde, préservée. Une mesure qui a évité de nombreux drames depuis sa mise en place. 

Pour conclure sur le dispositif homme mort train

Pour éviter qu’un simple endormissement, ou un malaise plus sérieux, ne provoque un accident ferroviaire majeur, les cabines de conduite sont équipées de dispositifs homme mort pour les trains. En demandant au conducteur d’effectuer une tâche régulière, ils maintiennent son attention éveillée. Une mesure de précaution qui peut être bénéfique pour de nombreux autres métiers, comme ceux qui nécessitent l’utilisation d’engins de levage, ou la manipulation d’outils électroportatifs. 

Nos autres articles sur le dispositif homme mort

Des questions ? Prenez RDV avec un expert

Echangez avec un expert sur votre problématique lors d'un rendez-vous téléphonique.

Prendre RDV avec un expert

Demandez un devis

Complétez notre formulaire rapide pour recevoir un devis PTI personnalisé.

Demande de devis PTI