Sujet Causerie Sécurité : 9 idées de sujets de Réunion Sécurité

La sécurité au travail des salariés doit naturellement être une priorité pour tout employeur. Mais édicter des règles, construire des processus ne suffit pas. Il faut que tous les salariés aient connaissance de ces règles et surtout y adhèrent. Pour cela, vous pouvez mettre en place des causeries sécurité permettant de rappeler à tous les règles à respecter et les consignes à appliquer. Voyons comment les organiser et à quelle fréquence, leur contenu et leur animation afin qu’elles soient le plus efficaces possible.

sujet causerie sécurité

Qu’est-ce qu’une causerie sécurité ?

Une causerie sécurité, aussi appelée « quart d’heure sécurité », est un point régulier dans l’entreprise permettant d’informer les salariés sur la sécurité et la santé au travail, de leur rappeler les règles et les bons gestes. Chaque causerie dure entre 15 et 20 minutes et peut avoir lieu toutes les semaines ou tous les 15 jours, durant le temps de travail. L’entreprise a tout intérêt à en faire un rendez-vous régulier et à ce que tous les salariés y participent.

L’objectif est avant tout de sensibiliser les salariés à la sécurité et à la santé au travail, en actualisant les connaissances de chacun dans ce domaine. Un thème est prévu à l’avance. La causerie commence généralement par une courte présentation du thème ou de la règle abordée. Ensuite, tout le monde est libre de participer.

La causerie sécurité est généralement organisée et animée par le département ou le responsable HSE (Hygiène-Santé-Environnement) de l’entreprise.

 

Quel sujet pour une minute sécurité ?

Les thèmes d’une causerie sécurité peuvent être très variés du moment qu’ils traitent de la sécurité et de la santé au travail. Pour identifier les thèmes intéressants pour votre entreprise, vous pouvez vous inspirer du document unique.

Les règles, processus et expériences partagées ont un lien direct avec le terrain, avec l’activité de l’entreprise. Chacun doit pouvoir se reconnaître dans les thèmes évoqués. Les situations utilisées pour illustrer un thème sont celles rencontrées par les salariés.

Il peut être intéressant d’ailleurs que le choix des thèmes abordés soit à l’initiative des salariés. Ils peuvent ainsi suggérer des sujets qui les préoccupent et qui les touchent au quotidien. Les causeries sécurité n’en seront alors que plus efficaces et productives. Les salariés s’engagent volontairement et s’impliquent dans la politique de sécurité de l’entreprise.

Les thèmes couramment abordés lors d’un quart d’heure sécurité sont multiples. Nous en avons retenus 9. Pour la plupart des sujets, il sera possible d’identifier des améliorations à apporter au sein de l’entreprise.

 

9 thèmes HSE pour votre causerie sécurité

1- La santé au travail

La santé au travail est un vrai sujet. Elle recouvre de nombreux domaines.

On pense bien entendu à la santé physique :

  • Contraintes anatomiques : manutention, port de charge, mouvements contraints, gestes répétitifs.
  • Contraintes environnementales : aménagement du poste de travail, ambiance lumineuse, ambiance sonore, exposition et/ou manipulation de produits dangereux, travail en espace réduit ou en hauteur.

Mais il faut bien entendu penser également à la santé psychologique des salariés :

  • Management bienveillant.
  • Stress au travail : contraintes horaires, cadences, reconnaissance… et sécurité bien entendu.
  • Isolement du salarié : les travailleurs isolés ont par définition moins d’interactions avec leurs collègues que ceux travaillant à un poste plus classique. La causerie sécurité peut être l’occasion pour eux de s’exprimer et de faire part de leur ressenti et de leurs besoins spécifiques.

causerie sécurité et qualité de vie au travail

2- La qualité de vie au travail

La qualité de vie au travail est indissociable de la sécurité et de la santé. Il suffit parfois de peu de chose pour qu’un salarié se sente bien sur son lieu de travail. Le niveau de qualité de vie au travail, ou tout au moins son ressenti par un salarié peut grandement jouer sur son implication et sa participation. Et un salarié impliqué respectera plus facilement les règles de sécurité notamment.

L’amélioration de la qualité de vie au travail passe bien entendu par l’accueil, la mise à disposition de « sas de décompression » comme une salle de repos calme, une cantine accueillante… Elle tient également beaucoup à l’équipement fourni aux salariés, que ce soit en termes de matériel pour réaliser leur mission ou de PTI.

3- Les équipements de protection individuelle (EPI)

Un point régulier sur les EPI utilisés dans l’entreprise permet notamment de vérifier auprès des premiers intéressés, les salariés, qu’ils sont bien adaptés à leurs besoins sur le terrain. Si un équipement protège efficacement le salarié mais qu’il l’empêche de travailler dans de bonnes conditions, le quart d’heure sécurité permettra de faire remonter et de partager l’information. Un équipement trop lourd, peu maniable, gênant les mouvements ou demandant trop de manipulations par rapport à la protection apportée pourra être signalé. C’est l’occasion d’obtenir des retours sur des équipements testés, mais aussi de rappeler les règles et les processus à respecter.

4- L’organisation des secours et les Sauveteurs Secouristes du Travail (SST)

Le quart d’heure sécurité peut être l’occasion de faire le point auprès des salariés sur l’organisation des secours. Cela peut être également le moment de présenter les salariés sauveteurs secouristes du travail à leurs nouveaux collègues. Les informations peuvent ainsi remonter concernant l’aménagement de postes ou de locaux qui pourraient avoir un impact sur l’efficacité des secours en cas de problème. Ces sujets peuvent être traités en amont bien entendu, mais c’est l’occasion d’un échange avec le terrain.

5- Les troubles musculosquelettiques

Les troubles musculosquelettiques ou TMS peuvent apparaître notamment lorsque le travail nécessite de réaliser des mouvements contraints et surtout répétitifs. Informer régulièrement les salariés et échanger sur le sujet permet de mettre en place des actions de prévention plus efficaces.

quart d'heure sécurité travail de manutention

6- Les risques d’incendie

Un quart d’heure sécurité consacré aux risques d’incendie permet de rappeler les conduites à suivre ou à éviter ainsi que le matériel mis à disposition dans l’entreprise. Les risques particuliers peuvent être mis en avant. L’animation pour être un peu plus ludique peut par exemple être réalisée sous la forme d’un quiz. C’est l’occasion de vérifier si les salariés sont bien tous au point sur les différents types d’extincteurs à utiliser sur les différents types de feux par exemple.

7- La sécurité routière

De nombreux salariés sont amenés à effectuer des déplacements durant leur travail. Les chauffeurs routiers et les conducteurs d’engins sont soumis à des contrôles et à des remises à niveau réguliers. Ce n’est pas forcément le cas des autres salariés qui utilisent un véhicule léger.

Un quart d’heure sécurité consacré à la sécurité routière est l’occasion de rappeler les règles en vigueur. Le code de la route va naturellement être abordé. Les règles spécifiques à un site peuvent également être décrites. Un rappel ne fait jamais de mal sur un site où doivent se côtoyer piétons, chariot élévateurs, robots et pourquoi pas vélos. Là encore, une animation ludique permet de faire passer les messages plus facilement sur un sujet parfois sensible.

8- Le travail isolé

Les travailleurs isolés ont généralement des besoins particuliers, tant en termes d’équipement que de prise en charge en cas de problème.

C’est l’occasion pour eux de faire remonter des informations concernant leur quotidien. C’est également l’occasion de présenter leur activité et les contraintes spécifiques qui y sont liées à leurs collègues qui n’en ont pas forcément connaissance ou conscience.

9- Le télétravail

Le télétravail est en plein essor depuis quelques années. Entre les crises sanitaires et de l’énergie, de plus en plus de salariés sont intéressés par le télétravail. Des réunions sécurité permettent de présenter les avantages et les inconvénients du télétravail. C’est l’occasion de présenter les mesures en place ainsi que les règles à appliquer. Tout le monde ne peut pas faire de télétravail. Tout le monde ne veut pas faire de télétravail. Il est important d’en discuter, de vérifier que le télétravail est bien choisi et non contraint, que de bonnes conditions de travail sont bien réunies.

Enfin, une attention particulière doit être portée aux télétravailleurs puisqu’ils devraient être considérés comme des travailleurs isolés. En effet, que se passe-t-il si le télétravailleur a un accident chez lui ou fait un malaise durant les heures de travail ? Comment peut-il prévenir son employeur et faire intervenir les secours ? Ce sont autant de questions qui peuvent être abordées sur un quart d’heure sécurité.

travailleur isolé causerie sécurité

Comment optimiser une causerie sécurité ?

Il ne faut pas se contenter de présenter les règles et les procédures durant un quart d’heure sécurité. Cela pourrait être fait à n’importe quel moment. La séance doit naturellement être structurée et dirigée par l’animateur. Le discours et la présentation doit être adaptée au public présent.

La causerie sécurité n’est pas juste une présentation. Il s’agit d’une séance participative. C’est l’occasion, à partir du thème abordé, d’avoir des retours d’expérience, de partager son vécu dans l’entreprise. En transformant chaque salarié en acteur de la sécurité et de la santé au travail, en ne se contenant pas d’en faire des spectateurs, ces actions de prévention seront bien plus efficaces.

 

Les avantages du quart d’heure sécurité

La causerie sécurité a de nombreux avantages.

  1. La réunion en elle-même est rapide à faire (sauf pour l’animateur qui doit tout de même préparer assez minutieusement la causerie). Elle ne monopolise donc les équipes que durant une courte période. La causerie est ainsi peu coûteuse.
  2. Lors de ces quarts d’heure sécurité, les échanges entre salariés sont encouragés et favorisés. Les salariés se connaissent mieux, la communication entre eux est bonne et cela permet d’avoir une équipe plus soudée.
  3. Enfin, les échanges ayant lieu durant ces causeries sont très riches et permettent d’identifier rapidement et efficacement les problèmes concrets rencontrés par les salariés sur le terrain. Des mesures peuvent être prises plus rapidement pour diminuer les nouveaux risques identifiés et corriger les problèmes.

 

Pour conclure sur la causerie sécurité

Le quart d’heure sécurité doit être complètement intégré à la politique de prévention des risques dans l’entreprise. Il s’agit d’un composant essentiel du processus d’amélioration continue de la sécurité des salariés dans le cadre de leur travail. Des présentations concrètes associées à des retours d’expériences et à des échanges entre salariés ne peuvent que contribuer à l’amélioration de la situation dans l’entreprise. Cela permet également aux salariés d’être plus impliqués et engagés dans la vie de l’entreprise et de mieux connaître les différentes contraintes liées au travail de leurs collègues.

PTI Dati Plus

La gamme complète d'équipements PTI DatiPlus

Nos experts à votre service

Des questions ? Prenez RDV avec un expert

Echangez avec un expert sur votre problématique lors d'un rendez-vous téléphonique.

Prendre RDV avec un expert

Demandez un devis

Complétez notre formulaire rapide pour recevoir un devis PTI personnalisé.

Demande de devis PTI