Comment lutter contre la fatigue au travail ?

La fatigue au travail est un syndrome qui peut affecter n’importe quel individu dans l’exercice de son métier. Les effets d’un tel syndrome peuvent d’ailleurs dépasser le seul cadre de l’emploi exercé pour affecter la vie personnelle d’une personne. Ce problème doit ainsi être traité avec beaucoup d’attention, ce qui implique des solutions différentes pour chaque situation.

Quelles sont les composantes du bien-être en milieu professionnel ?

Les psychologues Matthew P. Hyett et Gordon B. Parker ont publié une analyse approfondie sur les conditions d’un bon environnement de travail en 2015. Il y a été établi que le bien-être d’un employé dans un environnement professionnel se définit autour de quatre composantes, à savoir :

  • La satisfaction professionnelle ;
  • Le respect de l’organisation ;
  • La capacité d’empathie de l’employeur ;
  • L’intégration entre travail et vie personnelle.

Le bien-être au travail dépend de l’aptitude à trouver l’équilibre entre ces paramètres. La garantie de ce bien-être à long terme constitue à son tour la solution contre la fatigue au travail.

Les meilleures pratiques pour combattre la fatigue au travail

Les pratiques suivantes vont vous aider à trouver de l’équilibre dans la lutte contre la fatigue au travail :

  • La maîtrise du flux de travail ;
  • Le contrôle sur l’emploi exercé ;
  • L’esprit de communauté ;
  • La valorisation des efforts ;
  • L’équilibre des tâches ;
  • La motivation professionnelle.

La maîtrise du flux de travail

Il est important que le nombre de tâches que vous devez traiter n’excède pas les limites de votre capacité. Votre méthode de travail doit être réévaluée le cas échéant au regard de trois aspects :

  • La planification : il faut définir les tâches à traiter dans l’immédiat et celles qui peuvent attendre.
  • La délégation : il est avantageux de confier l’exécution de certaines tâches à d’autres personnes.
  • Le rejet : il faut savoir dire non si le volume de tâche à traiter dépasse la mesure du raisonnable.
  • La qualité : un travail bien fait est souvent bien suffisant par rapport à un travail parfait.

Le contrôle sur l’emploi exercé

Il est normal d’être épuisé par son travail lorsqu’on a l’impression de ne jamais atteindre le succès avec celui-ci. L’absence de contrôle favorise d’ailleurs un tel sentiment au même titre que l’absence d’autonomie ou l’insuffisance des ressources. L’organisation de sa disponibilité et l’évaluation de ses ressources sont les solutions pour reprendre ce contrôle.

Des horaires spécifiques doivent concrètement être définis dans l’exercice d’une activité professionnelle. Aucune action relative à cette activité ne doit être effectuée au-delà des heures en question. Il faut aussi s’assurer que le matériel ou le temps à disposition soient adaptés à la réalisation des tâches soumises.

L’esprit de communauté

La fatigue au travail est souvent rattachée à un sentiment de solitude dans l’exercice d’une activité professionnelle. Le problème n’est pas limité aux personnes qui travaillent à domicile ou de manière indépendante. Il peut aussi s’appliquer à des employés au sein d’une même entreprise.

La solitude éprouvée au travail ne tient pas en effet au nombre de personnes avec lesquelles on travaille. Elle tient plutôt à la connexion établie avec ces personnes. C’est là que la notion de communauté entre en jeu. Une équipe est plus productive si les employés peuvent s’entraider et se faire confiance.

femme fatiguée au travail

La valorisation des efforts

Il est facile d’être épuisé par une activité professionnelle lorsque les efforts investis dans la réalisation d’une tâche n’ont pas été reconnus. C’est d’autant plus vrai si ces efforts s’inscrivent dans la réalisation d’un même projet et que les autres contributeurs ont été reconnus pour leurs participations. Il est essentiel que chacun se sente valorisé dans sa tâche pour être encouragé à travailler davantage.

La valorisation des efforts ne doit pas aussi venir uniquement d’un employeur ou d’un client. Elle doit aussi être établie par la personne qui exorcise la tâche en elle-même. Il faut savoir être indulgent avec soi-même et reconnaître que l’on a fait de notre mieux bien que le résultat obtenu ne soit pas idéal.

L’équilibre des tâches

Toutes les tâches à remplir pour une activité professionnelle n’ont pas forcément le même niveau de difficulté. Certaines d’entre elles peuvent demander plus de temps et d’efforts dans leurs traitements que d’autres. Il n’est pas d’ailleurs avisé de traiter seulement les tâches difficiles à chaque fois.

Un équilibre doit être établi dans la mise en œuvre des tâches au quotidien. Cela signifie qu’il faut s’autoriser à faire autant de tâches difficiles que de tâches plus simples en l’espace d’une journée. La personne concernée n’aura pas alors l’impression d’être submergée par l’emploi qu’elle exerce. Un tel sentiment va réduire à long terme les risques de développer une fatigue au travail.

La motivation professionnelle

La motivation est indispensable à la réussite dans tout métier. Demandez-vous pourquoi vous avez choisi d’exercer votre profession. Avez-vous besoin d’argent pour rembourser une dette ou réaliser un projet ? Votre métier est-il nécessaire pour couvrir vos besoins ou ceux de votre famille au quotidien ? Le domaine dans lequel vous travaillez vous passionne-t-il depuis des années ?

L’intérêt de toutes ces questions est de donner une direction à vos efforts. Vous n’allez jamais être fatigué par votre métier si vous maintenez le cap sur vos objectifs. Vous pouvez aussi considérer la reconversion professionnelle si vos objectifs ne s’alignent plus avec le métier que vous exercez.

Pour conclure sur la lutte contre la fatigue au travail

La fatigue au travail peut a priori être évitée en donnant la priorité au bien-être dans l’exercice de votre métier. Le problème ne doit cependant pas être traité seulement sous l’angle de la prévention. Il faut aussi prévoir des mesures par rapport aux conséquences de la fatigue au travail.

L’épuisement au travail peut notamment coûter la vie des travailleurs isolés s’ils travaillent dans des lieux dangereux. Il est essentiel qu’ils disposent d’un moyen de signalement pour une aide immédiate en cas de problème. Dans cette optique, les solutions de Dati-Plus sont fortement recommandée. Elles permettent de détecter une situation anormale chez les salariés et transmettent aussitôt une alerte à un service de télésurveillance. N’hésitez pas à nous appeler si vous souhaitez en apprendre davantage sur nos services.

PTI Dati Plus

La gamme complète d'équipements PTI DatiPlus

Nos experts à votre service

Des questions ? Prenez RDV avec un expert

Echangez avec un expert sur votre problématique lors d'un rendez-vous téléphonique.

Prendre RDV avec un expert

Demandez un devis

Complétez notre formulaire rapide pour recevoir un devis PTI personnalisé.

Demande de devis PTI