Chauffeur routier : un travailleur isolé à protéger

Si l’on recherche des travailleurs isolés dans les métiers du transport, on pense immédiatement au chauffeur routier. Évidemment, le chauffeur routier est isolé par nature durant son travail, seul au volant de son attelage. D’autres métiers du transport peuvent également être concernés. Chauffeurs de taxi, conducteurs de train et ou de métro, livreurs, dépanneurs ou encore VRP peuvent être considérés comme des travailleurs isolés durant leur activité professionnelle. Ces travailleurs doivent donc faire l’objet de mesures de préventions particulières et être équipés de dispositifs de protection de type PTI.

chauffeur routier isolé

Le chauffeur routier, un travailleur isolé ?

Le chauffeur routier, qu’il transporte des marchandises sur de longues distances ou non, que son camion soit un poids lourd ou un plus petit gabarit, est seul au volant. Il ne dispose pas de copilote capable de prendre le relais en cas de fatigue. Il est seul également en cas de problème.

Qu’il s’agisse d’un accident, d’une panne, d’un malaise, le chauffeur routier est seul pour donner l’alerte et attendre les secours. Si l’incident a lieu sur une grande route, un axe très fréquenté, des témoins peuvent être présents et lui porter assistance. Les secours peuvent être rapidement dépêchés sur place et localiser facilement la victime. Mais s’il se trouve sur un axe secondaire, moins fréquenté, il est réellement isolé. Non seulement il aura peut-être du mal à donner l’alerte, mais il aura peut-être aussi du mal à indiquer précisément sa position pour que les secours arrivent à lui rapidement.

Les spécificités du transport routier

Le transport routier présente quelques spécificités en termes de sécurité, notamment lorsque le chauffeur routier réalise de longues distances. Contrairement à un travailleur isolé dont le périmètre d’intervention est assez restreint, la zone couverte par le chauffeur routier peut être très importante. Le réseau routier français est déjà très étendu, mais le chauffeur peut également être amené à rouler à l’étranger, voire à traverser plusieurs pays.

Le transport routier peut également concerner des matières dangereuses, ce qui accroît encore les risques auxquels il peut être exposé.

Des matières potentiellement dangereuses, de longues distances, une importante zone géographique à couvrir, des trajets à l’étranger… toutes ces conditions nécessitent un équipement de protection efficace pour assurer la sécurité du chauffeur routier.

chauffeur routier travailleur isolé

Les autres travailleurs isolés dans les métiers du transport

Les chauffeurs routiers ne sont pas les seuls professionnels du transport à subir d’importantes contraintes durant leur activité. Les livreurs, les chauffeurs de taxi, les dépanneurs, les VRP ou encore les conducteurs de train ou de métro sont eux aussi des travailleurs isolés.

S’ils parcourent souvent moins de kilomètres que les chauffeurs routiers, ils travaillent également seuls et sont exposés aux mêmes types de risques. Les accidents de la route, les malaises au volant ou encore les endormissements sont des risques importants.

On pourrait penser que les conducteurs de train et de métro ne sont pas des travailleurs isolés puisqu’ils sont entourés de voyageurs et de collègues. Si c’est plutôt vrai lorsque le train est à l’arrêt, dès qu’il roule, le conducteur se retrouve seul dans sa cabine, parfois durant plusieurs heures. C’est à la fois un moyen de protection pour lui, mais également la cause de son isolement. Il est seul en cas de problème. Le train est équipé de dispositifs de type « homme-mort », mais ce n’est pas nécessairement suffisant. Imaginons un conducteur qui fait un malaise alors qu’il regagnait sa base à vide, sans passager. Le dispositif « homme-mort » permettra d’arrêter le train, mais pas nécessairement de donner l’alerte.

Les conducteurs de car sont-ils des travailleurs isolés ?

Lors de trajets longue distance, le car dispose généralement d’un double équipage. On ne peut plus forcément parler de travailleurs isolés dans ce cas. Néanmoins, beaucoup de cars ne disposent que d’un seul conducteur. Les transports urbains, interurbains sur de moyennes distances et les transports scolaires n’ont qu’un conducteur par car.

Peut-on pour autant qualifier les conducteurs de cars de travailleurs isolés ? Si effectivement un conducteur de car peut avoir de l’assistance en cas de problème lorsqu’il transporte des passagers, ce n’est pas le cas pour tous ses trajets à vide. Avant la prise du premier passager et après la dépose du dernier, le conducteur de car se retrouve alors seul jusqu’à ce qu’il arrive à destination. Il s’agit alors bien d’un travailleur isolé.

travail isolé trnasports

Des dispositifs de protection adaptés aux contraintes

Les travailleurs isolés exerçant les métiers du transport, qu’il s’agisse de marchandises ou de personnes, doivent être équipés de dispositifs de protection.

Comme ils sont amenés à se déplacer sur une large zone géographique, le dispositif doit être fiable et permettre de se connecter à un réseau mobile, voire à plusieurs en cas de trajet à l’étranger. L’équipement doit également pouvoir fonctionner lorsque la couverture réseau n’est pas optimale (dans les régions montagneuses par exemple), et prévenir son porteur s’il pénètre dans une zone blanche. Dans ce cas en effet, l’appareil ne pourra se connecter à aucun réseau et ne pourra donc pas assurer sa fonction de protection.

L’appareil utilisé doit être peu encombrant et porté par le chauffeur ou le conducteur. Il doit être très simple d’utilisation et ne pas demander de nombreuses manipulations pour être opérationnel. Il devra permettre de détecter les situations anormales comme les chutes, les chocs ou une immobilité prolongée.

Pour conclure sur la protection des chauffeurs routiers

Les dispositifs Dati Plus sont légers, peu encombrants et peuvent être facilement intégrés à une tenue de travail, dans un brassard, à la ceinture ou dans un porte-badge. Ils restent ainsi sur leur porteur et ne risquent pas d’être oubliés sur un coin de table après un déjeuner ou dans la cabine du camion. Ils permettent de détecter une chute ou une immobilité anormale et de déclencher automatiquement une alerte, même dans une zone ou la couverture réseau est faible. Enfin, le dispositif Dati Plus GSM permet une localisation GPS de son porteur et au service ayant reçu l’alerte de communiquer directement avec lui.

Les dispositifs Dati Plus sont totalement adaptés pour la protection des travailleurs isolés des métiers du transport. N’hésitez pas à nous contacter afin que nos experts Dati Plus puissent déterminer avec vous la solution la plus adaptée pour assurer la protection de vos travailleurs isolés.

PTI Dati Plus

La gamme complète d'équipements PTI DatiPlus

Nos experts à votre service

Des questions ? Prenez RDV avec un expert

Echangez avec un expert sur votre problématique lors d'un rendez-vous téléphonique.

Prendre RDV avec un expert

Demandez un devis

Complétez notre formulaire rapide pour recevoir un devis PTI personnalisé.

Demande de devis PTI